RECYCLAGE DU CONTENU:

Habituellement, un objet éducationnel est créé pour l'usage de son créateur et ne s'étend pas toujours au-delà du contexte pour lequel il a été créé. Par exemple, un cédérom sur la géophysique pourrait être conçu pour un cours en particulier, mais seulement des parties de celui-ci pourraient s'avérer utiles ailleurs. Le résultat est coûteux, d'une propriété exclusive et s'avère être un didacticiel limité et un médium qui manque souvent de possibilités d'application adaptées aux besoins de l'apprenant.

Le recyclage du contenu permet l'adaptation d'objets d'apprentissage et vient, en conséquence, promouvoir leur réutilisation. La conception et l'élaboration de matériel d'éducation où l'adaptation, l'édition et l'adaptabilité aux besoin de l'apprenant sont permises représentent les facteurs déterminant qui viennent permettre d'offrir du matériel d'éducation rentable, renouvelable et de haute qualité.

Dans le cadre de ce nouveau domaine, eduSource viendra examiner les théories, les modèles et les outils de développement des nouveaux médias pédagogiques. Ce projet se joint à d'autres à travers le pays afin d'examiner les façons de normaliser les moyens visant la livraison, l'élaboration et la rentabilité du recyclage de matériel d'éducation numérique.

AUTRES RESSOURCES :

L'utilisation pédagogique d'objets d'apprentissage : version en ligne

Un nouveau livre contenant d'excellents chapitres sur la création et l'élaboration d'objets d'apprentissage.

Reusability.org
Venant prouver qu'il existe un certain humour dans le domaine du recyclage de contenu, ce site de David Wiley présente ses propres perspectives grandement appréciées sur ce sujet.